L’EVALUATION PROFESSIONNELLE

livre2

L’évaluation professionnelle :

Souvent vécus comme des rendez-vous imposés, les entretiens professionnels illustrent la qualité des relations professionnelles. Ils peuvent cristalliser certaines insatisfactions: manque de compréhension, de considération, subjectivité de communication…
Les bonnes pratiques existent mais sont encore à développer.
Il est pourtant possible de créer de la valeur, du lien entre l’individu et le groupe, de manière durable et responsable, en participant activement à la création de performance individuelle et collective.

 

Dans ce face-à-face, faire preuve d’ouverture donne la chance à l’autre d’être reconnu, tout en le responsabilisant dans l’objectivité de sa communication et la gestion de ses relations professionnelles.

 

Stéphane Lhermie revient sur le contexte de ces évaluations, sur les éléments de culture collective qui leur sont associés, et propose des pistes pour revenir aux fondamentaux : objectivité réciproque, engagement, compréhension, mais aussi confiance et structuration.

 

Sa vision s’inscrit dans une volonté de changement réaliste et responsable.

 

Ce livre propose d’exister en ayant cette conscience de l’autre, sans pour autant renoncer à son propre développement, et à l’efficacité individuelle et collective.

 

Parce que cet autre, c’est aussi vous !

Ce livre est en quelque sorte une occasion de proposer au lecteur – candidat, collaborateur, manager – une invitation au changement de repères et référents dans l’évaluation, pour avancer vers davantage d’objectivité, de pragmatisme et de performance dans la construction de la relation professionnelle. C’est un engagement vers la compréhension et l’intérêt porté à qui est l’autre, pour s’éloigner de l’observation passive de sa représentation.

L’entreprise, lorsqu’elle s’engage dans cette approche de la relation, d’intégration et de développement objectifs, peut se révéler un lieu de structuration des relations humaines. Elle représente alors un ensemble de valeurs, adaptées aux contraintes de ses marchés. Les plus responsables et engagées sont capables de créer et développer de bonnes pratiques en matière d’intégration et de développement de l’individu, tout en étant performantes.
L’entreprise se révèle aussi un cadre de progrès dans la perception de l’autre, collaborateur ou manager. Elle se positionne comme moteur du changement, face à une Institution plus statique.
L’objectivité s’impose alors comme levier de performances individuelles et collectives.

 

Si vous souhaitez commander ce livre, cliquez ici

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *